Le vaccin GARDASIL fait des victimes.

Avant de lire ce texte, je vous invite à visiter le site des victimes du vaccin GARDASIL ainsi qu’ à regarder les photos et les vidéos.

Et aussi de visiter les mises en garde publiées par le  Réseau Canadien pour la santé des femmes.

Depuis plusieurs mois le National vaccine information center, demande une enquête sur le vaccin Gardasil, et bien on découvre que le vaccin cause des effets secondaires graves  chez plusieurs des jeunes filles américaines et aussi ailleurs dans le monde sans pour autant que le lien de causalité ne soit reconnu par les organismes de santé publique. 

La semaine dernière le ministère Espagnol de la Santé a demandé le retrait du lot NH52670 de Gardasil, suite au signalement par les autorités sanitaires de la Communauté autonome de Valence de l’admission aux urgences de deux adolescentes de 14 ans, peu de temps après leur deuxième dose de vaccin.

Les deux adolescentes ne se connaissent pas et n’ont aucun point commun à part l’âge et le Gardasil. Elles ont été vaccinées le 4 et le 6 février, et ont toutes les deux eu des malaises, fait des convulsions et perdues connaissance très vite après la vaccination. L’une d’entre elles est toujours en soins intensifs, et son état est jugé grave, mais stabilisé. L’autre « présente une évolution favorable », d’après le journal El Mundo en date d’hier (10 février), dans l’article « Las niñas ingresadas en Valencia por la vacuna no tenían enfermedades previas » (Les jeunes filles hospitalisées à Valencia à cause du vaccin n’étaient pas malades auparavant).

Les effets indésirables sont aussi surveillés par Judicial Watch  à partir des signalements du système de recueil des effets secondaires VAERS aux USA.  Il faut savoir que la monograhie du vaccin de la firme Merck mentionne comme effets secondaires : des « seizures » (convulsions, épilepsie) et des malaises, ainsi que des symptômes impliquant une perte de connaissance ou apparentés tels « falls with injury » (chute causant des blessures), « dizziness » (vertiges), syncope…  Voir autres enquêtes de Judicial watch.

Après l’hospitalisation de la première jeune fille, les médecins ont déclaré aux parents qu’ils ne pouvaient exclure aucune possibilité : puisqu’ aucun examen, ni analyse pratiqués à ce jour, ne montre de maladies préexistantes ou une quelconque prédisposition qui expliquerait les convulsions. Cette affirmation est d’ailleurs reprise par le ministre de la santé de la Communauté valencienne.

Les espagnols ont été parmi les premiers en Europe à s’opposer à la vaccination massive et ont lancé une pétition que vous pouvez signer en ligne. Leurs arguments sont exposés dans le texte intitulé »Razones para una moratoria en la aplicación de la vacuna del virus del papiloma humano en España » (Raisons de la demande de moratoire dans la vaccination contre [certains types de] papillomavirus humains en Espagne), qui accompagne la pétition et dont on retrouve les grandes lignes dans cette tribune libre du Pr Carlos Alvarez-Dardet parue dans El Pais. Pharmacritique a été la première à rendre compte en France de ce mouvement de « résistance civique », dans la note intitulée « Des médecins espagnols réclament un moratoire pour l’utilisation du Gardasil. Raisons et pétition« .

D’autres réactions critiques signées par le Pr Carlos-Alvarez-Dardet, qui dénonce une expérimentation directe sur des jeunes filles prises pour cobayes, sont à lire dont celles du  Dr Juan Gervas (ici et ici ), lire aussi « Gardasil, très critiqué à l’étranger », doù vous pouvez accéder à plusieurs autres protestations internationales.

Il faut noter qu’ailleurs, en Autriche, les parents de Jasmin Soriat,  décédée après la vaccination par Gardasil, continuent à se battre et à informer l’opinion publique.  Il faut savoir que  peu après  la ministre de la Santé d’alors, la Dre Andrea Kdolsky, qui n’avait pas caché sa réserve face au Gardasil, a décidé de ne plus le recommander et de le dérembourser. Décision basée sur les résultats très clairs d’une expertise demandée par les autorités de santé Autrichienne.

D’autre part, des publlications  sur « Gardasil, Cervarix : conflits d’intérêts » nous apprennent comment – par quel réseau de vassalités, de liens financiers et de lobbying – les firmes ont pu imposer si rapidement et si massivement leurs chiffres, leur promotion, la vente  et donc leurs produits… 

Articles sur le sujet:http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15194

Journal daté de septembre 2009 : http://www.cbc.ca/health/story/2009/09/29/hpv-vaccine-cervical-cancer-death-school-girl-britain.html


Lina B Moreco.Vaccinedoc@hotmail.com

Publicités

12 Responses to Le vaccin GARDASIL fait des victimes.

  1. josee dit :

    Bonjour, moi aussi j’ai une petite histoire sur ces fameux vaccins. En 1995 j’ai donné naissance a des jumeaux aujourdhui agés de 14 ans, reculons de 14 ans en arrière, je vais a la clinique pour leurs premiers vaccins a 3 mois , tout ce passe normalement je retourne à la maison un de mes jumeaux apres 48 heures de sa vaccination se met à tousser. Plus les journées avançaient et plus il toussait, j’ai été consulter mon médecin il m’a dit que mon bébé avait une petite grippe mais rien de majeur. Je retourne a la maison, mais son cas progressais. Après 2 jours il toussait de plus en plus je suis donc retourné voir un autre médecin, encore la même reponse, ton bébé a simplement une grippe, donnez lui du tempra et tout va s’arranger. Le lendemain mon bébé s’est mis à tousser jusqu’à ce quil ne respirait plus. Après une couple de secondes, il avait repri son respire et cette scène s’est reproduite après quelques minutes. Prise de panique je me suis rendue a l’Hôpital St-justine. Ils ne voyaient rien jusqu’à ce qu’ils prennent une prise de sang du talon. Mon bébé s’est mis a pleurer et il a toussé et là, encore une fois il ne respirait plus. Hospitalisé quelques minutes après s’êtres rendu compte qu’il avait quelque chose de pas normal – renconter par la suite avec les médecins, mon bébé souffrait de coqueluche – le vaccin qu’il avait reçu était contre la coqueluche.Depuis ce temps, je n’ai jamais fait vacciner mes bébés par peur. Aujourd’hui j’ai 5 enfants, mon dernier n’a que 5 mois et je ne suis pas retourné faire vacciner mes enfants. Je crains depuis ce temps tous les vaccins – mais selon les médecins, ne pas faire vacciner son enfant c’est mal vu. Je ne le crie pas sur les toits que mes enfants ne sont pas vaccinés pour ne pas etre jugé. Merci d’avoir pris le temps de lire mon histoire et j’admire que vous ayez pris le temps de voir a cette situation. Josée

  2. Linda dit :

    Bonjour Josée,

    Je ne le crie pas moi non-plus sur les toits mais je n’ai pas fait vacciner mes enfants. Tout comme toi, je suis très craintive sur ça…..J’ai fais énormément de recherches sur internet, j’ai lu des livres et j’en ai parlé avec mon pédiatre aussi……Je peux seulement t’approuver dans ça….tu es une bonne mère…..Je trouve qu’on est très mal renseigné sur la vaccination à cause des grosse compagnie pharmaceutique qui ont beaucoup d’argent pour acheter le silence des scientifique qui font des découverte mais qui étouffe toujours l’information pour ne pas nuire à ces grosse compagnie très lucratives……Je peux te dire qu’il y a des professionnels de la santé qui vaccine toute la journée des enfants mais qui ne vaccine pas leurs propres enfants par exemple…..Je trouve ça écoeurant d’être manipuler comme ça……lâches pas, je suis avec toi de tout coeur…..merci pour ta délicatesse envers tes enfants et merde au multinationalle.

  3. Gabriel dit :

    En réponse… j’ai 22 ans, je n’ai pas reçu « tous mes vaccins » jusqu’à récemment, ma mère a cessé de donner des vaccins à mes frères et soeurs plus jeunes depuis que son deuxième a eu des convulsion après un vaccin… alors qu’il n’avait même pas un an.

    J’ai reçu les vaccins qu’on reçoit normalement à l’école, dans une clinique de voyage, parce que j’allais en Amérique du Sud 3 mois.

    En fait, le problème est un problème d’information et de gestion du risque. Ça a juste aucun sens de bourrer un bébé naissant de vaccins.

  4. garcia michelle dit :

    bonjour;je vous contacte afin d apporter aussi mon temoignage concernant ma fille agee de 19 ans qui a fait la vaccination gardasil l hiver dernier;depuis 3 mois agravation d allergie;notament oedeme de quik a la langue + urticaire chronique;elle a vu plusieurs medecins dont 1 qui a confirmait une atteinte au foie du au vaccin;cette nuit j ai du faire venir sos medecin qui a averti le samu pret a venir la chercher;à cinq heure j ai du l amener aux urgences car elle commencait aussi a gonfler des yeux;j aimerais avoir des renseignements a ce sujet car je m inquiete enormement pour ma fille

  5. savall dit :

    Bonjour,
    je souhaiterais rentrer en contact avec vous directement car ma fille qui va bientôt avoir 18 ans a été vacciné le 22 février 2008 et depuis, sa santé est de plus en plus mauvaise
    Mon médecin reconnait que le gardazil en est la cause, mais je n’arrive à pas grand chose, à part des rapports de médecins chercheurs qui m’ont dit de ne pas faire le dernier rappel, car je risquais de perdre définitivement ma fille. EVOYEZ MOI VOS MESSAGES SUR MA MESSAGERIE PRIVEE POUR QUE JE PUISSE RENTRER EN CONTACT AVEC VOUS.
    Merci d’avance

    • Lyne dit :

      Bonjour Savall :
      Les vaccins font des ravages sur notre système.Il n’y a pas de honte à ne pas se faire vacciner. Moi, j’ai dit à ma fille, pour éviter des commentaires des autres déplaisants, de dire qu’elle ne pouvait avoir de vaccins à cause de réactions trop fortes. Elle a la paix et moi-aussi. Un mensonge pour faire taire les mauvaises langues est quelquefois pratique.
      Nous n’avons pas été vacciné pour la h1n1 et nous sommes en parfaite santé. Vitamines D tout simplement pour se protéger. De plus, nous étions environ 20 au bureau à ne pas s’avoir fait vacciner et nous sommes les seuls à ne pas avoir eu la grippe. Tous ceux qui avaient eu le fameux vaccin ont tous été grippés (ou du moins un rhume ou ne filaient pas pendant une journée ou deux).
      Je suis contre les vaccins. Ma fille n’a pas eu le vaccin pour l’hépatite B, pour le vaccin gardasil et tous les autres à venir, elle ne les aura pas non plus. On vaccine pour n’importe quoi aujourd’hui. Le gouvernement fait vivre les compagnies pharmaceutiques, elles font des milliards sur notre dos et elles financent les universités et les chaires de recherche.
      Nous sommes les souris sur deux pattes des laboratoires de pharmaceutiques.
      On nous donne des vaccins, qui, un ou deux ans plus tard, nous amène des problèmes et nous nous retrouvons avec une maladie et on fait vivre ces compagnies. Prenez l’exemple du vaccin de l’hépatite B. Il y a eu une hausse de polyarthrite. Mais le gouvernement dit que ce n’est pas la cause.
      Alors pourquoi la polyarthrite est en hausse? http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/anne-jeanblanc/la-polyarthrite-rhumatoide-en-hausse-depuis-les-annees-1990-20-07-2010-1216645_57.php.
      Alors, en ce qui me concerne, je me suis tournée vers la médecine naturelle et je m’en porte très bien. Que ce soit vaccin, médicaments tous apportent des effets secondaires souvent irréversibles. Quand on vous prescrit un médicament, aller voir les effets secondaires. Vous serez étonnés.

  6. Lyne dit :

    Mon conjoint a une fille qui s’est fait vaccinée contre l’hépatite B à l’âge de quatorze ans. Suite à son vaccin, elle a eu de nombreuses bronchites, enflure mains et pieds. Pendant un an, nous allions à la clinique pour se faire dire que c’était une bronchite ou autre virus. J’insistais pour qu’il lui passe un examen pour l’arthrite juvénile étant donné ses enflures et surtout mes craintes puisque le tout c’était passé après son vaccin. À chaque fois, on refusait de l’envoyer voir un rhumatologue sous prétexte que ses prises de sang ne décelaient pas les symptômes de l’arthrite. Et un matin, elle ne pouvait plus monter les marches tellement elle avait mal aux jambes. Nous sommes allés à l’urgence et cette fois-ci, j’ai exigé un papier pour aller voir un rhumatologue et j’ai bien spécifié que je ne sortirais pas de l’hôpital sans ce papier tout en lui précisant qu’il n’avait pas le droit de refuser à un patient un examen. J’ai enfin réussi, nous avons eu un papier pour aller le rencontrer. Diagnostic : polyarthrite généralisé. Un ans plus tard, voilà le dommage causé à cette jeune fille. Naturellement, les médecins disent que ce n’est pas la cause. Mais personne ne peut répondre pourquoi est-ce que ces problèmes ont commencé après son vaccin et empirer avec son rappel. Ils disent, c’est une coïncidence. Je suis bien contente ma fille biologique n’a jamais reçu de vaccins et j’en suis bien heureuse. Mais pour la fille de mon conjoint, malheureusement, il est trop tard. C’est vrai, quand nos enfants ne sont font pas vaccinés, on se fait regarder de travers. Alors, je dis à ma fille de dire aux autres, que tu ne peux recevoir de vaccin pour raison médicale. Cela évite des propos désobligeant de la part des autres enfants. Quand il y a eu la vaccination pour la h1n1 ce fut encore la même histoire. Même son professeure lui a demandé pourquoi et lui a donné un dépliant, lui a fait rencontrer l’infirmière. Mais elle connait les dangers de la vaccination et est consciente que c’est pour son bien qu’elle ne se fait pas vacciner.

  7. Raymond Hauglustaine dit :

    « Le Monde » ( One of the most important French newspapers) July 11 2011:
    Gardasil: premières demandes d’indemnisation

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/07/11/gardasil-premieres-demandes-d-indemnisation_1547179_3224.html

  8. […] Silence on vaccine Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié. Merci de votre soutien. […]

  9. […] SOURCE affiliate program 0Partager :Partagere-mailImprimerRedditDiggStumbleUpon Cliquez ici pour annuler la réponse. […]

  10. […] à Lina B Moreco pour avoir attiré mon attention sur cette question de santé publique et de protection du […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :