Séquelles post-vaccinale, Vaccin hépatite B, à Jonquière au Québec.

Je terminais une entrevue sur la chaîne TVA dans la ville de Québec le mardi 17 février, qu’aussitôt on m’a remis un bout de papier avec un nom et un numéro de téléphone.  La personne, une jeune femme visiblement en détresse selon le messager, voulait me parler. Je lui ai téléphoné aussitôt.  Au bout du fil, une voix tremblante me raconte son histoire, celle qu’aucun médecin ne sait écouter, ni comprendre. Depuis sa vaccination  Antihépatite B, vaccin twinrix ( voir la liste des effets secondaires en page huit du document) –  il y a 5 mois, elle est malade au point de ne plus pouvoir retourner au travail.  Mais surtout, me dit-elle, «  J’ai peur car personne ne comprend ce qui m’arrive et personne ne me crois ».  On n’arrête pas de lui dire : « C’est pas le vaccin qui vous a rendu malade !  On n’a jamais vu ça !  Ça existe pas !  Une réaction aux vaccins ça dure pas si longtemps !, etc. » 

Comme toutes les autres victimes, elle fait face à un mur d’incompétence.

Elle est la raison pour laquelle j’ai fait le film.

Voici son histoire – reçue par écrit le 19 février 2009.

-Le 27 août 2008, j’ai reçu le vaccin (twinrix) première dose pour hépatite A et B.

-Le 15 septembre 2008, je suis partie en ambulance à l’hôpital. Mes symptômes étaient : malaises, étourdissements,vertige, fatigue, aucune force physique. Je suis sortie de l’hôpital le même jour et comme diagnostique j’ai reçu : Une labyrinthite.

Les trois jours qui ont suivi j’ai dormi 24/24h puis le 19 septembre 2008, je me sentais mieux. Le 20 septembre 2008 , j’ai pu retourner au travail. Comme je n’avais pas fait de lien entre mes malaises et le vaccin – le 24 septembre 2008,  j’ai reçu la deuxième dose du vaccin(twinrix). Le lendemain je suis partie travailler mais les malaises sont revenus et  j’ai été obligé de partir du travail.

Mes symptômes étaient ; très grands malaises , étourdissement, vertige, j’ai dormi 4 jours 24/24h, plus aucune force physique, nausées, l’impression d’avoir un poison à l’intérieur de moi, l’impression d’être droguée. J’ai perdu 15 lbs en 1 mois. J’ai vécu 2 mois d’enfer à ne plus être capable de faire la moindre petite tâche ex; m’occuper de mes deux enfants (4 et 8 ans).

Mes parents ont été obligé de s’occuper de moi et des enfants lorsque mon conjoint était au travail. À ce jour (18 février 2009) les symptômes ce sont améliorés mais je ne suis toujours pas capable de retourner au travail.

J’ai encore une grande fatigue des douleurs musculaires, l’impression d’être toujours déconnectée de la réalité (comme un rêve), j’ai encore des vertiges.

Avant le vaccin j’étais une fille pleine de vie et avec beaucoup d’énergie. Je n’étais jamais malade et n’avais jamais eu aucun de ces symptômes. 

EN CONCLUSION, 

Je suis chez moi avec une maladie pour laquelle je ne suis pas capable d’avoir de soins. Les médecins ne reconnaissent pas la responsabilité du vaccin. Je me sens seule et incomprise, très angoissée face a ce qui m’attend.  

Aujourd’hui je paie pour avoir fait confiance au vaccin.  Ma santé m’a été volée. Une situation difficile avec laquelle je dois apprendre à vivre.   Chaque jour, au réveil, je souhaite que cela ne soit qu’un mauvais rêve, mais malheureusement, je dois faire face à cette nouvelle réalité.    

Ce que je trouve inacceptable, ce sont ceux, qui aujourd’hui, continuent de promouvoir de manière aveugle cette vaccination exagérée, sans se préoccuper des conséquences.

Avant cette vaccination je travaillais de bon coeur, je faisais mes courses, prenais soins de mes enfants et faisais plein d’autres activités. Mais depuis ce vaccin je ne peux plus rien faire de tout cela, je ne peux qu’en faire un petit peu a la fois.

Je suis en deuil de mon ancienne vie.

Karinne, Jonquière, Québec.

*******************************************************************************************************

Alors, lorsque le milieu médical dit :  que c’est de l’histoire ancienne, que le dialogue est clos, il s’éloigne d’une réalité et ne pratique plus de la médecine.  

Lina B Moreco

*******************************************************************************************************

Moi je sais bien ce que karine vit, car c’est ma grande soeur. Je peux vous dire qu’elle a toujours été forte pour traverser tous les problèmes, mais là, c’est différent. PERSONNE NE PEUX RÉELLEMENT L’AIDER. Pourquoi les médecins se cachent la tête dans le sable ?

Un jour peut-être, toute la lumière sera faite sur les vaccins. C’est sur que ça à sauvé plusieurs vies, mais combien de dommage ça peut avoir fait???

Lâche pas ma soeur,  je t’aime.

Publicités

17 Responses to Séquelles post-vaccinale, Vaccin hépatite B, à Jonquière au Québec.

  1. Marie-José Mauriange dit :

    En relation avec le cas de Karinne, Jonquière
    Je ne peux que vous comprendre et j’ai les larmes aux yeux en vous lisant.
    Ma fille a fait de terribles réactions aux vaccins, il y a 42 ans et dans les années suivantes. À 4 mois elle est tombée dans une sorte de coma. Les rappels de vaccinations se faisaient à l’école et étaient obligatoires. Je suis arrivée à les faire interdire.
    Je vis une situation semblable à la vôtre : moqueries, dénis des médecins, mais malheureusement depuis toute jeune. Je ne réagis pas comme tout le monde aux médicaments. Souvent les médecins me prennent pour une malade mentale et me disent que c’est impossible ce que je leur raconte lorsque je leur dit les réactions que je fais aux médicaments.
    j’ai eu plus de mal que de guérison avec les médicaments allopathiques. Aussi j’essai de m’en passer.

  2. Danger Santé dit :

    Très bon article et très bon blog !
    Bravo!
    Gael de Danger Santé

  3. LAIBI dit :

    Bonsoir :o)

    Encore bravo pour ce film sur les vaccins ! Superbe travail d’information. Salvateur à plus d’un titre.

    Je suis dentiste en France (33 ans), et je viens vers vous pour savoir s’il est possible d’utiliser votre film comme support de conférence avec Mme Sylvie Simon sur Marseille ! Nous sommes une association qui a pour but (entre autres) d’informer les gens sur le domaine médicale où le mensonge est une règle quasi systématique…

    En attente d’une réponse.

    Très cordialement

    Salutations parfumées

    🙂

    0033491038685
    0033668648137
    salim.laibi@laposte.net

  4. Mme Morecco,

    Merci d’avoir produit votre documentaire pour —enfin— donner une voix aux tourments qu’affrontent les victimes des vaccins.

    En ce qui a trait à Karinne…

    Les molécules qui ont été injectés dans vos muscles, lors de l’administration du vaccin, constituent des pathogènes étrangers parfois difficiles à éliminer du système mais ce n’est pas impossible, qu’importe ce qu’en diront les médecins, défenseurs d’une seule vision (particulièrement myope) de la santé humaine.

    Je vous invite à considérer des alternatives aux traitements médicaux courants. Comme je ne suis pas médecin, ce que contient mon commentaire ne doit pas être considéré comme une recommandation, au sens de la loi. Considérez que c’est pour votre « divertissement ».

    Sur ce, on continue…

    Selon ce que j’ai appris, après des années de lecture (via l’internet et des livres achetés dans Amazon), vous devriez considérer l’oxygène et l’ozone.

    L’oxygène vous permettra (via une chambre hyperbar) de reprendre des forces et une fois que vous serez mieux, attaquez vos pathogènes avec une arme contre laquelle ils seront complètement sans défense: l’ozone.

    Attention, surtout dans le cas de l’ozone, il ne faut pas se tromper dans les doses!

    Je répète: prudence, avec l’ozone!

    Tout est une question de dose alors assurez-vous d’avoir les bonnes (très important) et alors, tout ira bien.

    L’ozone vous aidera à « évacuer » les pathogènes qui vous rendent malade — vous serez probablement malade (comme un chien, façon de parler) pendant quelques semaines, le temps de « sortir » vos pathogènes (via l’urine, les selles et la transpiration) mais une fois que ce sera fait, votre rémission sera si « miraculeuse » aux yeux des médecins qu’ils se gratteront la tête, tout imbus qu’ils sont de leur science pourtant si incomplète.

    Voici les grands alliés de la santé humaine:

    – oxygène (ennemi # 1 des pathogènes);
    – ozone (arme d’une extrême puissance contre les pathogènes);
    – argent colloïdal [et ionique, pour les bactéries du sang] (tue [en 30 secondes, suite au contact] quelques 632 pathogènes documentés… depuis la fin des années 1800);
    – or colloïdal (a des effets très positifs sur le système neurologique);
    – oligoéléments (dont le cuivre, le zinc et le manganèse);
    – le soleil (oui, la lumière du jour… et sa vitamine D gratuite);
    – les vitamines C, D et E (étant très importantes, dans votre condition).

    Karinne, ne vous laissez pas abattre.

    Ouvrez votre ordinateur, allez sur internet et recherchez chacun des éléments dans mon commentaire.

    Plus vous chercherez (en anglais, idéalement) plus vous trouverez des réponses (à vos maux) qui sont à peu près inconnues des médecins « modernes » mais qui, pourtant, étaient connues ET UTILISÉES par les médecins qui les ont précédé (surtout dans la période allant de 1880 à 1925… avant la naissance des grandes compagnies pharmaceutiques).

    Si un médecin « moderne » est incapable de savoir quelle pilule prescrire, il est désemparé.

    Les médecins voient généralement la santé du mauvais bout de la lorgnette, en pensant que l’humain n’est pas assez fort pour se défendre seul (la vision que les compagnies pharmaceutiques « approuvent ») mais dans les faits, nous avons un système immunitaire d’une efficacité redoutable.

    Ce serait naïf de penser que les médecins ont toutes les réponses…

    Continuez de lire et de vous renseigner via l’internet, Karinne. Des « patients » bien renseignés, ça fait peur aux médecins mais qu’importe ce qui arrive, ne les laissez pas prendre VOTRE santé en main puisque ça, c’est VOTRE affaire, par la leur.

    Il y a de la lumière au bout de votre tunnel…

  5. […] sont comme le Dr Chicoine? Sont-ils tous en guerre contre ceux qui dénoncent les vaccins, comme Lina B. Morecco? Difficile à dire, il faudrait leur […]

  6. josée beaudry dit :

    Bonjour,
    Je n’ai pas vu votre documentaire MAIS j’ai 4 enfants et aucun n’a reçu de vaccin. Ils ne s’en portent que mieux, n’ont jamais attrapé de maladie grave, ont le rhume 1 à 2 fois annuel comme tout le monde en santé. Je l’ai fait par choix, je venais de prendre un rendez vous au CLSC pour mon plus vieux quand tout a coup a la télé Jean-Luc Mongrain avait comme invité MMe Guylaine Lanctot; c’était en 1994. Mme Lanctot a en effet fait une sortie contre la vaccination et le mensonge médicale en générale et le rapport étroit entre les compagnies pharmaceutique et le corps médical.

    Je me souviens très bien, j’étais en train de parler avec la secrétaire pour le rdv et elle passait; je lui ai dit mme laissez faire je vous rappelle si je veux un autre rendez vous.

    Je crois que c’est la meilleure décision de ma vie pour mes enfants.

    C’est sur que j’ai eu a me débattre quelques fois, notamment lorsque mes 2 garçons ont eu la varicelle (maladie a déclaration obligatoire) nous avions été voir le médecin pour avoir le diagnostic et ils ont répertorié la maladie, 2 jours après ma visite j’ai un droit a un sermon de la part de l’infirmière du clsc de ma région et elle a même attaqué mes qualités de parents, la conversation durée environ un gros 5 minutes mais j’étais la mauvaise mère qui faisait endurer la varicelle a mes garçons parce que je n’avais pas voulu les faire vacciner.

    A chaque année scolaire ils demandent le carnet de santé… a chaque année je l’ai perdu… car j’en ai pas.

    A chaque fois qu’il y a des séances de vaccination de groupe a l’école je garde mes enfants avec moi pour être sur qu’aucun vaccin sera administré sans ma permission.

    Pour ce qui est de mes 2 filles le vaccin pour le VPH, elle ne l’auront pas.

    Il ne faut pas oublier que les compagnies pharmaceutiques sont là pour faire des sous et que si personne vante leur produit (voir médecin) elles vont disparaitre. Nous pouvons en parler longtemps car cet industrie a pris le contrôle du corps des femmes également durant l’accouchement mais ça c’est un autre sujet aussi intéressant.

    Même chose pour les animaux… trouver des vétérinaires qui ne vaccinent pas pour rien voir si le vaccin est sensé durer 2 ans voir a ce que votre animal ne reçoive pas la dose a chaque année.

    On ne peut jamais être trop vigilant en ce qui concerne les vaccins. Il faut prendre des décisions éclairées car c’est notre santé et celle de nos enfants.

  7. Michelle dit :

    Karinne, allez consulter un homeopathe uniciste qui pourrait vous aider a éliminer tous ces effets secondaires de vaccin.Un traitement homeopathique bien appliqué, en traitement de fonds(et pas la methode pluraliste avec son cocktail de plusieurs remedes)pourrait vous aider a reprendre la santé que vous avez perdue.Bon courage et bonne chance

  8. Laurence de France... dit :

    Bon courage, Karine, gardez espoir… vous avez plein de conseils à travers ce blog… Vous avez des choses à entreprendre, et si vous n’avez pas la force, faites vous aider au début…
    Tout plein d’amitié de la part d’une franco-canadienne.

  9. tina dit :

    Bonjours à tous, moi j’ai un souci avec ma vaccination de l’hépatite B qui m’a été imposé par l’hôpital dans lequel je travaillais en C.E.S. pour seulement 6 mois!?…
    Je n’ai plus pu évité la 1ere injection en 2002(car je n’ai jamais fait les 2 autres)et à ma grande surprise, lors d’une intervention chirurgicale il y a quelques mois, mon analyse sanguine pour l’hépatite B révele la présence du virus sans que je sois positive pour autant!?…
    Le medecin que j’ai interrogé sur la responsabilitée de cette 1ere injection sur mes résultats sanguins m’a affirmé que je ne risquai rien, ni les proches, mais que le virus restera definitivement???
    Si quelqu’un peu m’aider à en savoir plus car je trouve grave de m’avoire mis sa dans mon sang alors que j’étais contre ce vaccin et que j’ai toujours été négative à toutes hépatites jusqu’à cet emploi dans cet hôpital….
    MERCI d’avance pour vos infos.

  10. Doris Rodrigue dit :

    Félicitations pour votre film! Pourquoi on ne nous donne pas l’information EXACTE pour prendre une décision? Quant à moi, j’ai 3 enfants qui n’ont JAMAIS reçu de vaccin. Or, ILS N’ONT JAMAIS FAIT D’OTITE et n’ont jamais été malades tout petits. Aujourd’hui, devenus des adultes, leur système immunitaire est fort et ne crains pas du tout pour « la maladie ». Ils ont aussi appris à bien manger. Cessons de croire que la médecine règle tout. C’est nous, comme être humain, individuellement, qui avons le plus grand des pouvoirs sur nos vie. Prenons-le!!! ET VITE!!!! Doris

  11. claude charest dit :

    Bonjour Karinne,
    Mon garçon a été sauvé des effets secondaires graves des vaccins par une homéopathe de montréal. Je suis moi-même atteint du Syndrome de fatigue chronique depuis 25 ans (diagnostiqué depuis seulement 2 ans).
    J’ai réagi très fortement l’an passé au vaccin de l’hépatie B : mal terrible au foie durant 3 semaines. J’avais l’impression de revivre le début de mes problèmes de santé voici 25 ans qui ont débuté par des problèmes hépatiques.
    Au CLSC ils vendent les vaccins, ce sont les pushers de l’industrie ! Évidemment je ne retournerais jamais pour la 2e dose. Pas si stupide.
    Alors Karrine vous devez souffrir maintenant de « Fatigue chronique » suite au vaccin. Comme la majorité des SFC qui ont contracté un virus. Contactez l’AQEM (site web : aqem.org)
    Un cahier sur le Consensus canadien des médecins est disponible et explique tous les symptomes. Présentez-le à votre médecin. Il n’y a pas de traitement comme tel mais soigner votre foie par des produits naturels. Je prends des anti-dépresseurs Cymbalta et cela me fait beaucoup de bien en ce moment. J’avais aussi l’impression de ne pas « être là » d’être ailleurs, et par bout presque autiste. La fatigue est présente mais je peux travailler.
    Bonne chance !

  12. OoOohàlabouche dit :

    Je n’ai jamais fais vacciner mes filles pour quoi que ce soit même pour l’hépatite B.Ma fille la plus jeune (elle a 10 ans)était la seule à l’école sur 28 enfants à ne pas être vaccinée qu’est-ce que je suis heureuse d’avoir refusé ce putain de vaccin après avoir lu toutes vos histoires d’horreur!!Quand j’ai eu mon premier enfant en 1989 le pédiatre en charge de mon enfant m’a dit que je n’avais pas de conscience sociale parce que je refusais les vaccins de toutes sorte pour ma fille je lui ai répondu que ma conscience sociale est que quand mon enfant est malade je la garde à la maison pour empêcher la contamination des autres camarades soit en garderie soit à l’école!! Elle est là ma conscience sociale!!
    Je vous souhaite bonne chance à tous et battez vous becs et ongles pour refuser toute forme de vaccins quels qu’ils soient!! ils sont tous nocifs sans exceptions!!!Personne ne peut vous obliger à recevoir cette merde que l’on veut vous injecter pour la grippe A(H1N1)!!
    REFUSEZ!!

  13. jenny dit :

    Je vie présentement un calvaire similaire et je dois vous dire que c’est un autre vaccin qui me cause aussi les mêmes problèmes . Je travaillais dans le domaine de la santé. Le vaccin était conditionnel a l’Emploi. Je ne peu que compatire avec vous tous mais mon statut actuel m’empêche toute divulgation d’information. Je suis museler et bien seul avec toute cette histoire. Je ne peux plus vivre normalement présentement j’espère que le jour viendra ou j’aurai la force de me battre a vos côtés pour que la vigilance de ceux qui on le pouvoir de donner les vaccins soit revu de plus belle. Il existe des allergies alimentaire et a des médicaments qui entre en ligne de compte croyer j’en sais quelque chose mais certain professionnel de la santé ne font que les ignorer et mettent nos vies dans la balance. C’est carrément révoltant. Je suis néanmoin moin seul aujourd’hui en n’ayant lu vos réactions a vous je vous dit MERCI de briser le silence.

  14. Nouka dit :

    Bonjour, je n’ai pas eu les même symptômes que Karinne mais je la comprends. J’ai fait ce vaccin il y a 8 ans et depuis j’ai l’impression qu’il y a la vie d’avant le vaccin, et la vie d’après… J’ai de l’eczéma sur les mains suite à la 1ère ou 2ème piqure du vaccin suivi d’un mal-être mental et grosse fatigue. Cet ezcéma n’a pas cessé d’empirer, au début c’était minuscule et piquait, ensuite, il me ronge les droits et est parfois extrêment sévère. Premier commentaire du médecin: « il fait chaud, c’est l’été, ça passera »!! 8 ans plus tard mes mains ont l’air brûlées parfois et j’ai du mal à bouger les doigts. Quant au côté psychologique, c’est pas toujours génial, j’étais en bien meilleure forme avant. Les médecins disent évidemment que cela n’a rien à voir, que c’est impossible, etc… Que faire?

  15. brunel dit :

    j ai eu le vaccin fevrier 2011 je suis partie au wietnam pas de probleme. Environ 15 jours apres j ai commence a etre fatiguee enrhumee pour finir enrouee .antibiotiques . Au bout d 1 semaine je vais mieux, mais depuis je suis toujour malade j ‘atrappe tout ce qui passe , moi qui etait en pleine forme je suis fatiguee souvent ,par periode.JAI EU UN STAPHILO au doigt de la main , des mycoses a repetition .J AI FAIT LE DERNIER RAPPEL EN AOUTdepuis toute les semaines je tousse ; enrouee,j ai limpression de ne plus avoir de defenses immunitaires . J ‘ai fait des analyses sang, urine,tout va bien. Le rapport avec le vaccin est-il reel ?

  16. Julie dit :

    Bonjour!
    Je vous comprends car j’ai également été atteinte par les effets secondaires de ce vaccin. Cela fait depuis février 2013 que je me bas pour ma santé……moi aussi toutes les analyses sanguines et urinaire sont normales???? Alors que se passe t-il réellement dans mes articulations et des muscles???

  17. Charlier dit :

    Bonjour,
    Je comprends tout a fait mon époux est atteint d’une myo et la vie de tout les jours pour la personne malade ainsi que son conjoint et les enfants ne sont pas facile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :