Se vacciner?

À la suite de ma recherche et des rencontres que j’ai effectué pour réaliser ce film, il est apparu que l’on gagnerait à se poser certaines questions pour déterminer le moment  propice ou la façon la plus convenable de se faire vacciner ou de faire vacciner son enfant.

Je suis bien consciente que cette prise de responsabilité  – soit de : repenser le calendrier vaccinal pour qu’il se conforme  à ce que nous préférons  – ne correspond pas à ce que la plupart des pédiatres  proposent, mais je me permet tout de même de lister certaines des questions que l’on pourrait se poser.


Voir aussi les  liens suivant :

La vaccination autrement  Colonne de droite de ma page d’accueil

Références  lien dans le haut de la page. 

-Références professionnelles en bas de cet article .

——————————————————————————————————————–

CONNAÎTRE SON ÉTAT DE SANTÉ ou CELUI DE NOTRE ENFANT  – AVANT DE RECEVOIR UN VACCIN.

a) Est-ce que j’éprouve de la fatigue, de l’épuisement?

b) Suis-je en train de combattre un virus ou une maladie?

c) Est-ce que mon bébé fait ses dents et combat une fièvre, prend t-il des antibiotiques ?

d) Suis-je entrain de vivre un stress quelconque ?

Si c’est le cas, il est probablement mieux de reporter le rendez-vous, d’attendre de retrouver sa santé ?

AUTRES QUESTIONNEMENTS  : 

a) N’est-il pas préférable d’étaler l’administration des vaccins sur plusieurs semaines, au lieu d’en recevoir plusieurs la même journée? 

b) Est-ce qu’une forte réaction a été remarquée lors de l’administration du dernier vaccin?

c) Est-ce qu’on souffre de problèmes neurologiques ou d’une maladie immunitaire

d)Les vaccins proposés pour nos voyages sont-ils essentiels ?

e) Puis-je vraiment contracter la maladie pour laquelle on veut me vacciner? Suis-je une personne qui a des comportements à risques ? 

f) Y a t-il un autre moyen de prévention contre la maladie ?

g) Quelles sont les composantes des vaccins. Contiennent-ils du thimérosal, produit nocif tel que le montre de vidéo de  l’université de Calgary, de l’hydroxyde d’aluminium et autres produits toxiques ?

Dans tous les cas, une recherche d’information et une discussion avec une personne de la santé s’imposent.  Si votre pédiatre refuse de discuter, il est possible de rencontrer un pédiatre naturopathe.

———————————————————————————————————————–

LA RESPONSABILITÉ DU MILIEU MÉDICAL :

Comme la pression est souvent très forte auprès des parents (voir section Parents de ce blogue) pour qu’ils acceptent de faire vacciner leur enfant,  certains d’entre eux ont demandé aux professionnels de la santé qui insistaient pour vacciner leur enfant, de signer un genre de Formulaire de responsabilité du vaccinateur en cas d’effets secondaires. Comme aucun professionnel ne veut prendre sous sa charge cette responsabilité, la pression a diminué, pour ne pas dire disparu.   

———————————————————————————————————————–

AU QUÉBEC LE CALENDRIER VACCINAL N’EST PAS OBLIGATOIRE SELON LA LOI :

Au Québec, les vaccins ne sont pas obligatoires, mais recommandés. Le calendrier de vaccination a été réalisé selon le rythme des visites médicales chez le pédiatre, afin de faciliter la tâche aux parents et aux médecins.  

 

Les effets secondaires de la vaccination, une affaire de coïncidence ?

Un des arguments les plus  utilisés par les organismes de surveillance de la Santé publique pour nier le lien de causalité entre la vaccination et les effets secondaires, est que tout cela est une coïncidence temporelle. 

VOICI POURQUOI : Apparemment, au cours de l’évolution normale des enfants,  certains enfants développeront des maladies graves, tel l’autisme, et ce, surtout autour de l’âge de 1an à deux ans ( à peu près) . C’est aussi  un âge où ils reçoivent une plus grande quantité  de vaccins.  Il est donc difficile pour quiconque d’inculper la vaccination, car il est probable que l’enfant aurait développé la maladie dont il souffre qu’il est ou non – reçu un vaccin. 

QUESTIONS

-Alors pourquoi continuer à vacciner les enfants durant la période délicate, sensible voire vulnérable de leur développement. Si tel est le cas, si une majorité d’enfants développent des maladies graves entre l’âge de un an à deux ans ( à peu près) , pourquoi vacciner par dessus ça ? 

-Pourquoi   avoir établi un calendrier vaccinal qui n’est peut-être pas structuré en fonction  des besoins et du développement naturel des enfants ?

-En quoi, un vaccin donné un peu plus tard dans la vie d’un enfant,  serait-il problématique pour sa santé ? 

———————————————————————————————————————–

LA TOXICITÉ DES VACCINS :

Les monographies des vaccins publiés par les compagnies pharmaceutiques et que nous pouvons retrouver sur internet , par exemple : PENTACEL ou FLUVIRAL grippe (Canada) nous permettent de connaître les produits qu’ils contiennent.  À cet effet j’aimerais ajouter que le Ministère de la santé et des services sociaux du Québec a  émis une lettre en Septembre 2008 énonçant ceci : «  il n’existe aucune association entre l’administration durant l’enfance, de vaccins contenant du thimérosal et des effets neurodéveloppementaux, notamment les troubles autistiques.  » ( voir dernier paragraphe de la page no.1).

Aux États-Unis, un militantisme  exigeant du gouvernement des vaccins verts moins toxiques pour la santé est né.  C’est peut-être une des pistes de solutions des plus intéressantes, des vaccins verts, pour vacciner autrement la population.

 

Tableau démontrant que l’arrivée des vaccins dans l’histoire,  s’est souvent réalisée dans la période décroissante des maladies.  http://www.scribd.com/doc/20442015/Vaccine-Evolution-Graphics-The-truth-about-diseases-disparition

Lina B. Moreco  :   vaccinedoc@hotmail.com

***************************************************************************************

RÉFÉRENCES PROFESSIONNELLES : 

Bonjour,
 
Je donne régulièrement de la formation pour informer les gens des alternatives naturelles et sécuritaires qui existe pour supporter le système immunitaire, prévenir et traiter les infections virales et bactériennes sans le recours a la vaccination. 
Merci et au plaisir de vous rencontrer

 

 

 

Carolann  

 

 

(514) 295-4475

(819) 322-5283

***************************************************************************************

21 Responses to Se vacciner?

  1. Eveline dit :

    je n’ai pas fait vacciner ma petite fille qui aura bientôt 7 mois et je ne compte pas le faire non plus. Y’a t’il de réels risques suis-je insouciante ou tout simplement confiante en la force de la vie???
    Merci et félicitation d’avoir eu le courage d’affronter ce sujet, cette industrie.

    • Céline dit :

      Bonjour, je suis une maman, j’aime ma fille par dessus tout, je veux la protéger et je ne la ferais pas vacciner ! Ma fille a 6 mois et n’a encore reçu aucun vaccin.
      Pourquoi ? J’ai mon enquête.
      J’ai commander le livre « vaccins, mais alors, on nous aurais mentit ? » de … Joseph. J’appréhende de le lire …
      J’ai lu et relu, j’ai consulté des sites, des forums, des avis de parents, des témoignages d’effets secondaires très graves, voir mortel a cause des vaccins sur les enfants (et adultes !), j’ai surpris une conversation avec ma gynéco et sa secrétaire a propos des vaccins (je peux vous dire, que sa a bien confirmer mon choix), j’ai eu des enfants malades dans mes proches a cause de ses fichus vaccins etc … Bref …
      Et je suis en train de me battre auprès de ma puéricultrice pour ne pas injecter ce poison a ma fille.
      Mais sa ne vas plus durer longtemps. Elle m’oblige de le faire vacciner sous peine que quelqu’un d’autre le fera a ma place si je ne le fait pas.
      Je suis tetanisé, je suis a bout, je ne sais plus quoi faire. Est ce que le vaccin est vraiment obligatoire ? Peut ton y echapper ??? S’il vous plait c’est urgent, merci.

  2. Maryse dit :

    Non tu n’es pas insouciante moi je regrettes d’avoir fait vacciner mes enfants et maintenant ils ont des séquelles. Le seul problème que tu rencontrer c’est la garderie qui eux souvent veullent que les enfants soient vaccinés et demande à voir le carnet de vaccin de l’enfant.

  3. Nathalie dit :

    Je trouve très intéressant que vous prenez le temps de toucher ce sujet très délicat. Moi non plus je n’ai pas fait vacciner ma fille et je ne compte pas le faire, je ne crois pas au bienfaits des vaccins surtout après avoir lu sur le sujet(pours et et contres). J’ai remarque que contrairement aux enfants vaccinés, ma fille est bien moins malade que ceux vaccinés(elle va en garderie donc elle a des contacts avec les microbes). Je crois que c’est un moyen de la part des gouvernement en complément avec les compagnies pharmaceutiques, de faire des sous et de contrôler la population !! À nous de bien évaluer les pours et les contres pour faire nos choix. je trouve ça merveilleux que de plus en plus de documentation est mise sur le marché afin de bien éclairé nos décisions.

  4. Véronique dit :

    Mon premier enfant a été vacciné…séquelles majeures mais par chance, elles sont réparées (voir témoignage victime soin). Ma deuxième, j’ai pas pris de chance, aucun vaccin. Agée de 4 ans aujourd’hui, elle n’est jamais malade ! Aucun rhume, otites, bronchites ou tout problèmes rencontrés chez nos bambins et pourtant, elle fréquente les garderies. C’est la seule qui ne coule pas du nez et que ne tousse pas. Étrange me direz-vous. L’an dernier il y a eu plusieurs cas de coqueluche dans mon secteur. Les enfants de la garderie et la gardienne ont tous été malade. Ma fille a eu quelques symptômes mais c’est la seule qui s’en ai sortie et ce, sans médicament. Les autres ont tous visité l’hôpital et par chance, ils avaient été viccinés.

    Ce que je constate c’est sa capacité à répondre par elle même aux divers agents aggresseurs. Son système immunitaire est si fort. Lorsque qu’elle fait une fièvre, elle dure 2 jours, ca ne dégénère jamais et elle combat le virus ! Quand j’en parle à son pédiatre, elle me fait des gros yeux. Moi je me dit qu’elle fera peut-être des liens un jour ? En attendant, moi j’en fait ! Bravo la science ! Mais surtout, merci maman de ne pas me vacciner…

    • Céline dit :

      Qu’elle chance d’avoir réussi a ne pas faire vacciner ta fille ! Comment a tu fait pour passer entre les mailles de la PMI ? Ils m’obligent a faire vacciner ma fille !

  5. Lisette belanger dit :

    Bonjour .
    Moi j’aimerais bien pouvoir lire le formulaire à remplir avant de décider de me faire vacciner .
    Ou puis-je le trouver sur internet .
    J’ai trouvé seulement celui des vaccineurs
    et non celui des futurs vaccieurs .
    Je vous remercie .
    Mme. L.Belanger

  6. Louise-Marie Bédard dit :

    Conférence pour tous à ne pas manquer !

    Comprendre et prévenir la grippe de A à Z

    À Joliette (au Québec), le mercredi 9 décembre à compter de 19 h, à la Maison des Maîtres, 22, rue Lajoie Nord

    Infos et réservation, avant le 2 décembre : http://www.daniellebreault.com

    Danielle Breault : 450 759-6170

    Profil du conférencier :
    http://www.vie-alternative.ca/francoisleduc

    En primeur, voici le programme de la soirée:

    Une conférence unique en son genre

    Vous ne trouverez rien de semblable ailleurs, incluant l’Internet !

    Ni pathétique ni statistiques

    Ni peur ni leurre

    Ni colère ni guerre

    Compréhension, discernement, démystification et…

    une bonne dose d’humour !

    Les cinq lois biologiques de la MNG

    – Les maladies « froides » et « chaudes », deux phases indissociables d’un même programme biologique

    – Distinction entre « maladie » et une réaction de désintoxication de l’organisme

    – Les effets de la pénicilline, des antibiotiques et des vaccins sur le programme biologique (microbes, fièvre, Foyers de Hamer)

    Le système immunitaire

    – Un système de communication et non de guerre

    – Les trois « filtres » primordiaux du système immunitaire

    – Un fonctionnement différent propre à chaque individu

    Les pandémies

    – Leur rôle dans l’évolution de l’espèce humaine

    – À l’image des chocs biologiques sociétaux

    – L’impact des restrictions sociales

    Le soi-disant virus A(H1N1)

    – Quel est le véritable rôle d’un virus ?

    – Comment le virus A(H1N1) est-il « apparu » ?

    – La fiabilité des tests de laboratoire… ou un jeu de loterie !

    Le rhume et la grippe

    – Les chocs biologiques à l’origine

    – Mise en lumière des différents symptômes de la grippe et des chocs biologiques propres à chacun d’eux

    La pénétration du vaccin

    – Une intrusion que le cerveau et l’organisme ne reconnaissent pas

    – Les effets de la pénétration du vaccin au travers des différents tissus de l’organisme (épiderme, chorion, tissu conjonctif, muscles, périoste)

    – Les effets de la pénétration du vaccin au-delà des « filtres » du système immunitaire

    L’acte vaccinal

    – Une expérience individuelle

    – Les chocs biologiques propres à chaque individu

    Les substances dans les vaccins

    – Matière et vibration, mais il y a plus…

    – L’impact de leur injection forcée au-delà des « filtres » du système immunitaire

    – Pourquoi tant de réactions différentes (paralysie, sclérose en plaques, autisme, Syndrome de Guillain-Barré, méningite, etc.) ou… aucune ?

    Comment « s’en sortir » ?

    – Le vaccin : faut-il être pour ou contre ?

    – Des solutions simples et concrètes pour traiter les symptômes physiques et psychiques

    – La « clé » est en chacun de nous et non à l’extérieur de nous

    Cordialement vôtre,

    François Leduc,
    M.Ing., naturothérapeute, phytothérapeute
    Conférencier international et conseiller
    en Médecine nouvelle germanique

  7. kate dit :

    Moi je me pose la question si je devrais faire donner le vaccin dcat-polio-hib à ma petite fille qui va avoir 18 mois???Ce qui me préoccupe dans ces maladie c’est le tétanos…J’aimerais savoir ce que vous en pensé.Ce vaccin protège t-il vraiment ou il est vraiment néfaste???l’infection du sang s’attrappe t-il facilement comme nous le dise nos médecins???J’aimerais des réponses claires.merci!!

  8. La théorie vaccinale au départ étant fausse, tout comme le mythe de la contagion, aucun vaccin n’est indiqué. C’est toujours une atteinte directe à l’intégrité physique.

    Toute injection d’un corps étranger dans l’organisme est perçue par le cerveau comme une intrusion. L’injection elle-même, peu importe la substance injectée, est perçue par le cerveau comme une attaque, ce qui explique que souvent le chorion réagit au point d’injection.

    Les médecins de formation classique qui ont intégré le mythe pasteurien et l’hypothèse de la contagion vous diront que le travail pourtant salutaire des microbes et des bactéries est néfaste, selon une vieille interprétation. En observant ces microorganismes à l’oeuvre, il y a plus de cent ans, certains scientifiques ont cru que les microbes attaquaient les tissus vivants, d’autres ont dit : pas du tout, ils déblaient, nettoient et ne s’activent que sur des tissus malades, jamais sur des tissus sains.

    Nous avions donc à l’origine deux interprétations différentes de la maladie. Pasteur a admis sur son lit de mort qu’il s’était trompé pourtant et que Bernard, le physiologiste, avait raison : le terrain est tout, le microbe n’est rien. Pasteur a propagé la maladie dans toute l’Europe, alors que l’amélioration des conditions d’hygiène l’avait fait régresser partout !

    La meilleure analogie que j’ai entendue à ce jour est celle des pompiers que l’on observerait en train d’éteindre un feu. Selon les premiers observateurs, les pompiers seraient responsables de l’incendie et il faudrait les éliminer. En les éliminant, on expose l’organisme « incendié », désormais sans protection, à une dégénérescence certaine, leur travail étant de nettoyer, déblayer les tissus morbides, désagréger les tumeurs, etc.

    Tous ces scientifiques font les mêmes observations. C’est leur interprétation qui est divergente.

    On dit que les microbes sont résistants et qu’ils changent de forme. Logique, ils sont là pour nous protéger, nous maintenir en vie et réparer les dégâts dans notre organisme. Quand on les bombarde de produits toxiques, il cessent de travailler, parfois pour toujours, si on les invalide complètement, et ils reviennent quand les conditions sont de nouveau favorables ou ils changent de forme, ils mutent pour se protéger eux-mêmes des attaques.

    Nous en avons des milliers dans notre corps et aucun n’intervient sans un ordre du cerveau ni s’il n’y a pas une réparation à faire. Ce sont nos alliés. Ainsi, nous attaquons le vivant dont nous dépendons pour nous rééquilibrer et survivre. Depuis les débuts de la vaccination, nous assistons aussi à une multiplications des malades et des maladies. On fait croire que la vaccination a fait disparaître des maladies, mais c’est faux, on a seulement changé le nom des maladies pour le faire croire.

    Vous pourriez peut-être commencer par le commencement : Louis Pasteur et Antoine Béchamp, puisque toute cette fable des microbes est née à leur époque. On trouve beaucoup d’information sur le Web. Voici un lien intéressant : http://biogassendi.ifrance.com/biogassendi/editobiofr12bechamp.htm

    Mes enfants (de 18 à 33 ans) et mes petits-enfants (de 2 à 9 ans) n’ont jamais été vaccinés ni n’ont antibiotiques et médicaments ni n’ont jamais été malades. Ils ne connaissent que les plantes et l’homéopathie. Ils ont voyagé dans des pays tropicaux et été exposés à des malades. L’un d’eux à même été mordu par un gros rat qui sortait d’un égout, il y a 26 ans, soit l’aîné. J’ai fait soigner sa plaie, mais j’ai refusé le vaccin tétanique.

    Seule la peur est contagieuse.

  9. Annie Murray dit :

    Bonjour !

    Ma fille de 18 mois n’a pas été vaccinée et il n’était pas question qu’elle reçoive un vaccin. J’ai obtenu un contrat de 2 ans au Pérou et je me demande jusqu’à quel point je devrais la faire vacciner. La fièvre jaune est obligatoire pour entrer dans le pays – pas en provenance du Canada mais si nous sortons par exemple en Bolivie et nous voulons revenir au Pérou – , mais sinon aucun vaccin est obligatoire. Je n’avais pas vraiment d’inquiétudes au Québec, mais dans un pays du Sud, ma réflexion est différente. Si jamais je décidais de la faire vacciner pour certains vaccins, est-il possible de se les procurer dans adjuvants et en unidose ? je suis allée à la clinique Santé Voyage et ils n’ont pas d’unidose et je me suis fais répondre comme si j’étais une extra-terrestre.
    Merci

  10. vrai dit :

    le groupe EFVV a prouvé l inutilité des vaccins ds toutes les épidémies..

    geison est reconnu par lAAAs comme celui qui a officiellement démasqué l imposture de PASTEUr pour l histoire médicale officielle
    PASTEUR était un charlatan on le sait officiellement depuis 1995 mais x chercheur le savaient bien avant
    doc chavanon,tissot, etc

  11. océane dit :

    Bonjour jai 19 ans et mes parents ont pris la decision de ne pas me faire vacciné je n’ai donc JAMAIS été vacciné aujourd’hui je me pose beaucoup de question.est il vraiment moins risqué de netre pas vacciné que de letre ?merci.

  12. Louise-Marie Bédard dit :

    On réfère désormais à un système de communication cellulaire et ce à trois niveaux : psyché, cerveau et organe, toujours synchrones.

    Le vaccin saute par-dessus les deux premières barrières de protection : les muqueuses, la plus importante, et la cellule. Ça fout le bordel (brouillage total) dans l’organisme, soit dans la communication cellulaire ! Et c’est pourquoi la théorie vaccinale est dangereuse.

    On se conserve en santé en respectant l’intégrité de ce système de communication.

    Toute injection constitue une entrée par effraction. Souvent, le chorion réagit à cette attaque par une rougeur au point d’injection. L’atteinte du tissu conjonctif, fait que l’intégrité de la structure est directement bousillée.

    Dans l’humeur, le dernier palier, les communications sont brouillées, parce que la substance injectée s’y rend directement, après avoir sauté par-dessus le « poste de contrôle » (muqueuses dont la fonction est de permettre ou rejeter l’entrée d’une substance) et d’identification (niveau cellulaire, stockage dans la mémoire de l’ADN).

    On peut certes succomber à une tempête cytokine, réaction très forte des anticorps totalement pris par surprise lors de cette effraction !

    Tous être vivant a à la naissance un système de communication cellulaire unique et performant, à moins qu’il ait vécu un choc biologique intra-utérin.

    Par conséquent, on ne « développe pas un bon système immunitaire », mais on le bousille souvent par des pratiques qui ne respectent pas son intégrité, dont la vaccination et l’antibiothérapie (médecine de guerre contre le vivant dont dépend la survie, autant humaine que animale).

    La nature est parfaite, c’est nous qui abimons tout, pour paraphraser Jiddu Krishnamurti…

    Mes enfants, de 19 à 33 ans, et mes petits-enfants, de 4 à 9 ans, ne sont pas vaccinés et sont tous en parfaite santé.

    Louise-Marie

  13. […] lire: https://linabmoreco.wordpress.com/vacciner-autrement Partager La santé des enfants, Santé au Naturel, Vids Pommes gingembre au four […]

  14. r dit :

    bonjour, j’aimerais connaître des parents qui ont fait l’impasse des vaccins. J’ai un bébé de deux mois et demi qui va super bien et je ne me sens pas de courber l’échine devant l’imposant calendrier vaccinal et l’austère pédiatre.
    merci !

    • Sonia dit :

      Bonjour

      J aurais besoin d avis sur l arret du calendrier vaccinal et aussi coordonnées en message privée svp d un médecin pediatre qui saura m écouter et respecter mes choix .
      Merci par avance

  15. julie dit :

    jai 3 enfants 18, 14 et 11 ans .ils sont les 3 nés en tres bonne santé.ma premiere des sont premier vaccin les jour qui ont suivi elle a commencer etre malade othite ,grippe,broncheolite,probleme poumon ..hastme et pneumonie etc etc jen ai parler a mon pediatre que je trouvais ca bizzard que ca coincidais avec la vaccination il ma rassurer et dit non quelques enfants sont malade jusqua lage de 5 ans environ .deuxieme enfant mon garcon des le premier vaccin meme pas une semaine pares le vaccin il est tomber asthmatique encore une coincidence ,la jai commencer a me questionner serieusement sur ces vaccins.jai fait traiter mon fils par un chiro qui ma expliquer que (les vaccins reste tout notre vie dans notre corps ,puis vous avez un enfants et lui refiler du vaccin pui votre enfant recoit lui aussi des vaccin puis il a aussi un enfants et lui refile encore vaccin….cest ce qui cause un corps defaillant OVERDOSE DE VACCIN.jai trouver ca logique dieu nous a creer a la perfection.pas besoin de vaccin la meilleur immunisation est de lavoir la maladie .maintenant ce nest pas prouver que cest les vaccin qui ont enrailler les maladie qui etais mortelle avant mais plus lhygiene i est pour beaucoup.breff MON 3 EME ENFANT AGÉ DE 11 ANS MAINTENANT NA JAMAIS RECU DE VACCIN ET EST EN TRES BONNE SANTÉ .IL A EU LA PICOTE A 6 MOIS ET UN OTITE A 5 ANS ET CEST TOUT .BIEN SUR IL A DEJA EU GASTRO ET RHUME LES PETIT VIRUS SAISONIER . JE SUIS CONVAINCU MAINTENANT QUE CEST VACCIN SONT DES GENRE DE POISON POUR NOS ENFANTS .la cousine de ma mere qui est deceder maintenant a passer sa vie coucher dans un lit completement paralyser la langue sorti la bave qui coulais et les membre tout croche a cause dune hereur il lui on injecter 2 fois le meme vaccin parait til…il a suffit de quelque seconde pour quelle crochisse dans les bras de sa mere chez le medecin suite au vaccin.et vous aller dire que les vaccin son sans risque ……………………….

  16. marie dit :

    Bonjour,

    je cherche justement un pédiatre naturopathe… mais c’est comme trouver une aiguille dans une botte de foin ! Pouvez-vous m’aiguiller ?
    Un gros merci.
    Marie

  17. mr alto dit :

    ayant un enfant non vacciner je peut vous dire qu’il n’est jamais tomber malade ! si un rhum qui au bout de 2 jours est partit ! en 5 ans un rhum !!!!

    de plus les medecin s’ettonner de son avance sur son age

    a 8 mois interresseent des chose des objet animaux tres bonne visibiliter et comphreension

    a 9 mois 8 dents (4 en haut 4 en bas)

    a 10 mois marcher et se tenais de bout

    a 11 mois comencer a dire des mot

    1 ans passer , joue marche cour dit des mot ….

    je pense que les enfant vacciner on une croissance tardive

    les autres enfant autour de moi qui sont vacciner sont souvent malade et se devellopent tard

    je pense que les vaccins nuisent a la sante et aux develloppement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :